Mort de Ryūichi Sakamoto, compositeur oscarisé de renom de l’univers cinématographique

Le compositeur japonais Ryūichi Sakamoto, connu pour ses musiques de film emblématiques telles que "Le Dernier Empereur" et "The Revenant", est décédé à l'âge de 71 ans.
Faites connaître cette histoire au monde entier

Le célèbre compositeur japonais Ryūichi Sakamoto, qui avait notamment signé la musique de l’un des films les plus fous de Leonardo DiCaprio, est décédé le 28 mars à l’âge de 71 ans des suites d’un cancer.


Le monde de la musique de film est en deuil suite au décès du compositeur japonais Ryūichi Sakamoto. Âgé de 71 ans, il est mort le 28 mars dernier à Tokyo des suites d’un cancer. Sakamoto était connu pour son travail dans l’industrie cinématographique, ayant notamment signé les musiques de films tels que « Le Dernier Empereur« , « Furyo » et « The Revenant« .

Né en 1952 à Tokyo, Sakamoto est le fils d’un célèbre éditeur et vivait aux États-Unis depuis les années 90. Il a commencé sa carrière musicale en 1975 en publiant un premier album avant de cofonder en 1977 le groupe de musique électronique Yellow Magic Orchestra, qui a connu un grand succès au Japon. Cependant, il s’est rapidement lancé dans l’écriture de musiques de films, qui lui ont apporté une reconnaissance internationale.

En 1983, Sakamoto signe la bande-originale du film « Furyo » de Nagisa Oshima, avec David Bowie dans le rôle principal. Ce qui va lui permettre de remporter un BAFTA en 1984. Néanmoins, ce n’est que quatre ans plus tard avec la musique du film le. « Dernier Empereur » de Bernardo Bertolucci qu’il va être révélé au grand public et connaîtra véritablement la consécration. Sa partition pour ce film lui a même valu de remporter un Oscar en 1988.

Ryūichi Sakamoto, un artiste prolifique

Artiste prolifique, Sakamoto a travaillé avec de nombreux réalisateurs de renom tels que Pedro Almodovar (« Talons Aiguilles »), Volker Schlöndorff (« La Servante écarlate« ) et Brian De Palma (« Snake Eyes« , « Femme Fatale« ). Il se distingue nettement en 2015, notamment en composant la musique du film « The Revenant » d’Alejandro González Iñárritu, porté par l’un des meilleurs acteurs de Hollywood, Leonardo DiCaprio. Le film a remporté plusieurs Oscars, dont celui du “Meilleur Réalisateur” pour Iñárritu. Il avait par ailleurs composé et dirigé le thème de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’été de 1992 de Barcelone.

Outre sa carrière musicale, Sakamoto était également un fervent militant écologiste et une figure majeure de la lutte contre le nucléaire. Son décès est une perte pour l’industrie cinématographique et musicale, mais aussi pour la lutte environnementale. Sa contribution à la musique de film a été largement reconnue et il restera à jamais une figure majeure de la musique électronique et de la composition pour le cinéma.

Faites connaître cette histoire au monde entier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *