Mort de pelé: les hommages pleuvent de partout

Faites connaître cette histoire au monde entier

Le monde du football, et particulièrement le Brésil, est en deuil après la mort du légendaire Brésilien Pelé, première star planétaire du football.


À la suite du décès du seul triple vainqueur de la Coupe du monde, les hommages pleuvent sur les réseaux. En effet, hospitalisé depuis plusieurs semaines à São Paulo, Pelé est décédé le jeudi 29 décembre, à l’âge de 82 ans.

Selon un communiqué de l’hôpital, sa mort est survenue à la suite « d’une défaillance de multiples organes ».

« Le plus grand de tous »

Zagallo, l’ancien coéquipier de Pelé, a salué jeudi sur Instagram la mémoire du « plus grand de tous », après l’annonce de la mort de Pelé par sa fille.

« Mon ami, avec qui j’ai partagé tant d’histoires, de victoires et de titres, laisse un héritage éternel et inoubliable », a écrit Zagallo, 91 ans.

Selon Ronaldo, « l’héritage du roi pelé transcende les générations.« : « Quel privilège de venir après toi, mon ami. Ton talent est une école par laquelle tout joueur devrait passer. Ton héritage transcende les générations. Et c’est ainsi qu’il continuera à vivre ».

Lire aussi: Le roi du foot Pelé est mort à 82 ans

 « Tu seras toujours ma référence »

« Roi, majesté, modèle. Pelé est l’amour, la générosité. Le joueur qui a changé le football, le plus grand de tous, nous a quittés. Toujours des mots d’affection et de motivation à mon égard. J’ai lu et gardé tous les messages que tu m’as envoyés. Lorsque tu m’as soutenu dans un moment délicat ou lorsque tu as célébré mes réalisations. Et quel honneur de t’avoir honoré lors de la célébration de mon premier but en Coupe du monde. L’orgueil définit la fierté. Heureusement, j’ai pu dire dans la vie à quel point tu seras toujours ma référence. Ton héritage ne sera jamais oublié. », a écrit Vinicius.

« Il était Monsieur Football »

« Il était Monsieur Football, l’histoire du football, la découverte du football, tout le football. En 1970, j’ai 15 ans, et j’avais grandi avec sa figure dans mon imaginaire. Mon père me parlait de Pelé, et à l’école, d’ailleurs, je signais « Peléatini » (sourires). Même si on ne le voyait pas toujours jouer, on ne parlait que de lui. Ce n’était plus un homme, ce n’était plus un footballeur, c’était le Dieu du football. (…) Je suis très, très ému. C’est ma vie. C’est mon histoire. C’est Pelé. C’est mes rêves. J’ai vu ses buts, ses exploits, et je n’ai jamais oublié sa Coupe du monde 1970. »

Lula: « Peu de Brésiliens ont porté le nom de notre pays aussi loin que lui »

« J’ai eu le privilège que les jeunes Brésiliens n’avaient pas: j’ai vu Pelé jouer, en direct, à Pacaembu et Morumbi. Jouer, non. J’ai vu Pelé donner un spectacle. Parce que quand il recevait le ballon, il faisait toujours quelque chose de spécial, qui se terminait souvent par un but. »

« J’avoue que j’étais en colère contre Pelé, car il a toujours massacré mes Corinthiens. Mais, avant tout, je l’admirais. Et la colère a vite fait place à la passion de le voir jouer avec le maillot numéro 10 de l’équipe nationale brésilienne. »

« Peu de Brésiliens ont porté le nom de notre pays aussi loin que lui. Aussi différente du portugais que fût la langue, les étrangers venus des quatre coins de la planète ont vite trouvé le moyen de prononcer le mot magique : ‘Pelé’. », a déclaré le Président Brésilien.

« C’était le plus fort »- Vitorino Hilton

« En tant que Brésilien, j’ai vu d’autres joueurs exceptionnels dans le football. Pelé, je ne l’ai pas vu jouer en vrai, seulement en vidéo. Mais ces images suffisent pour savoir que c’était le plus fort. »

« Pelé avait tout, il est incomparable »- Noël Le Graët

« Je l’ai admiré, j’ai un peu son âge. Il est complet, c’est un homme tellement respectable, c’est important dans la vie, il a toujours été beau, sincère, respectueux. Il n’y en a pas d’autres comme ça. C’est la disparition d’un énorme joueur, il n’y en a pas d’autres de ce niveau. Dès demain on prendra contact avec la fédération brésilienne, j’enverrais quelqu’un au Brésil pour être proche de sa famille. Vous l’appelez le Roi Pelé et vous avez raison, il avait tout : la technique, les buts, la classe, l’élégance, c’est incomparable. Un homme de sa qualité qui se conduit de façon exemplaire après une carrière phénoménale et mondiale, c’est un homme respecté par le monde entier. Techniquement, il est encore incomparable aujourd’hui, il est au dessus du lot. Sa vie a été exemplaire. »

« Le Jeu. Le Roi. L’Éternité », a écrit sur Twitter le président Emmanuel Macron.

« Le roi du football nous a quittés mais son héritage ne sera jamais oublié ».

Kylian Mbappé
 « Va avec Dieu, mon père », écrit Edinho, le fils de Pelé.

« Eternel Roi Pelé »– Zidane.

« Pelé a tout changé »Neymar Jr.

« Avant Pelé, le 10 était juste un numéro. J’ai lu cette phrase quelque part, à un moment donné de ma vie. Mais cette belle phrase est incomplète. Je dirais qu’avant Pelé, le football était juste un sport. »

 « Une référence d’hier, d’aujourd’hui, de toujours. »– Cristiano Ronaldo

Faites connaître cette histoire au monde entier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *