Mort de Pelé : dernier hommage des Brésiliens au roi

Faites connaître cette histoire au monde entier
Les Brésiliens font leur adieu ce lundi au légendaire Pelé, décédé le 29 décembre, lors d’une veillée publique. Son cercueil a été transféré au centre de la pelouse du stade de Santos, son club formateur. Des milliers de Brésiliens sont attendus pour lui rendre hommage jusqu’à mardi matin.

Le cercueil du seul footballeur à avoir remporté trois fois la coupe du monde, repose au centre du terrain du Vila Belmiro, à Santos, au Brésil. Les Brésiliens vont rendre un dernier hommage à la légende, décédé le 29 décembre, à l’âge de 82 ans.

En effet, la veillée funèbre du légendaire footballeur brésilien, a débuté ce lundi. Les portes du stade du Vila Belmiro, sont ouvert aux supporters, pour un dernier hommage au roi du football. L’accès au stade du Santos FC est autorisé jusqu’au mardi à 10 heures, sans interruption.

Puis, une procession parcourra les rues de la ville de Santos, avant l’enterrement. Une cérémonie privée réservée à la famille.

Le cortège passera notamment devant la maison de la mère centenaire de Pelé, Dona Celeste. La centenaire ne sait toujours pas que son légendaire fils est mort, selon Maria Lucia do Nascimento, l’une des sœurs du défunt. Elle est dans son monde« , a-t-elle révélé, vendredi, à la chaîne ESPN.

« J’ai enchanté le monde avec le ballon à mes pieds »

Hommage à Pelé

Des hommages partout dans le pays

Par ailleurs, des bouquets de fleurs ornaient un buste et une statue de Pelé érigés à l’extérieur du stade. Des bannières à son effigie étaient également déployées dans un autre quartier de la ville où se trouve également un monument à sa mémoire. « J’ai enchanté le monde avec le ballon à mes pieds », pouvait-on lire sur l’une d’elles.

Sur le meme sujet
Le roi du foot Pelé est mort à 82 ans
Mort de pelé: les hommages pleuvent de partout
Mort de Pelé: trois jours de deuil décrétés au Brésil

Partout dans le reste du pays, des hommages à sa mémoire étaient également visibles. Sur l’un des murs du siège de la Confédération brésilienne de football à Rio de Janeiro, figure une image géante de l’ancien numéro 10 avec le maillot de la Seleçao et le mot « éternel ».

Une minute de silence en son hommage a également été observée lors de l’investiture du président Lula da Silva, à Brasilia.

Faites connaître cette histoire au monde entier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *