Le prince Andrew refuse de quitter le Royal Lodge: Le roi Charles III préoccupé

Faites connaître cette histoire au monde entier

Le roi Charles III doit faire face à de multiples affaires de famille. Après les querelles avec le prince Harry, son fils cadet, c’est avec son frère, le prince Andrew, qu’il pourrait se brouiller. La raison ? La somptueuse demeure du Royal Lodge, que le duc d’York refuse de quitter au grand dam du roi.


Alors que son couronnement approche à grands pas, le roi Charles III doit faire face à des affaires de famille royale très “préoccupantes”. Et l’une des dernières en date concerne son frère cadet, le prince Andrew qui semble manquer de respect à son égard. Le duc d’York aurait en effet refusé de quitter son domicile de Windsor, connue sous le nom de Royal Lodge, une somptueuse demeure d’une valeur estimée à 37 millions de dollars qu’il occupe depuis 2003.

Et loin du roi l’idée de mettre à la rue son frère. C’est un échange de maison qu’on propose à l’ex-époux de Sarah Ferguson, “si on peut appeler ça comme ça”. Étant donné que le roi Charles III lui a remis les clefs de Frogmore Cottage, une maison autrefois réservée au prince Harry et son épouse Meghan Markle avant que le roi ne leur demande de vider les lieux en leur envoyant un avis d’expulsion

La Royal Lodge, symbole du rang d’Andrew dans la famille royal

Selon une source royale à Page Six, le prince Andrew ne veut pas lâcher cette propriété, parce qu’il la considère comme un symbole de son rang dans la famille royale. « Andrew ne veut pas partir parce que cette propriété est considérée comme un symbole de son rang dans la famille royale. C’est une propriété importante dans le patrimoine de la famille », a précisé la source. Par ailleurs, toujours selon la source, la situation serait d’autant plus compliquée que le prince William, l’héritier au trône, aurait des vues sur la Royal Lodge.

Actuellement, le prince et la princesse de Galles ainsi que leurs trois enfants sont contraints de loger à Adelaide Cottage, une demeure de seulement quatre chambres, située à Windsor. Ils y avaient emménagé l’année dernière après avoir quitté leur domicile de Kensington Palace afin de passer plus de temps avec la reine Elizabeth II, qui est malheureusement décédée le 8 septembre dernier.

Pour rappel, le prince Andrew a été démis de ses prérogatives royales et retiré de la vie publique depuis les démêlés judiciaires qui ont éclaboussé son image par le scandale sexuel dans l’affaire Jeffrey Epstein.

.

Faites connaître cette histoire au monde entier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *