Le concert de Beyoncé à Dubaï suscite la colère de la communauté LGBTQ+

Faites connaître cette histoire au monde entier
Beyoncé a donné un concert à Dubaï le 21 janvier 2022. Mais son choix de se produire dans un pays où les droits LGBTQ+ ne sont pas reconnus a suscité la colère et les interrogations de nombreux fans et activistes.

Le concert de Beyoncé à Dubaï a suscité la colère de la communauté LGBTQ+. En effet, certains activistes estiment que donner un concert à Dubaï où les droits LGBTQ+ ne sont pas reconnus est contradictoire avec les prises de position de l’artiste.

Et depuis quelques jours, de nombreux internautes sur Twitter, ont exprimé leur déception et leur incompréhension face à ce choix de la part de Beyoncé. Comme c’est le cas de Sébastien Tüller, responsable de l’Amnesty International France. Ila critiqué le choix de la star américaine de se produire dans « l’un des pays les plus LGBTphobes du monde ». D’autant plus, que son dernier album, Renaissance, est considéré comme un hommage à la culture noire et queer, selon les critiques spécialisés.

Les lois restrictives en matière de droits LGBTQ+ aux Émirats arabes unis et le montant important de la rémunération pour ce concert ont également alimenté les interrogations. Selon GQ Middle East, Beyoncé aurait touché 24 millions de dollars pour sa performance à l’Atlantis The Royal devant 1 500 invités VIP.

Certains se demandent pourquoi Beyoncé a choisi de se produire à Dubaï alors qu’elle défend si fermement les droits LGBTQ+. Cela suscite encore plus l’incomprehension quand on sait que Beyoncé a dedié son dernier album  « à tous les pionniers qui font la culture. Ces anges déchus dont les contributions n’ont pas été reconnues pendant bien trop longtemps ».

Pour rappel, ce concert marquait le grand retour de Queen B. Cela faisait en effet quatre ans que la star n’était pas apparue sur scène.

Faites connaître cette histoire au monde entier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *