Incident raciste en pleine réception à Buckingham Palace

Faites connaître cette histoire au monde entier

Un incident choquant a eu lieu ce mardi 29 novembre au palais de Buckingham lors d’une réception donnée par la reine consort Camilla. L’une des marraines du prince William aurait tenu des propos racistes envers une invitée.


En effet, ce mardi 29 novembre, la reine consort Camilla a organisé une réception au palais de Buckingham. Cet événement qui comptait à l’instar de sa belle-sœur Sophie de Wessex, beaucoup d’invités d’honneur comme Mary de Danemark, Mathilde de Belgique ou encore Rania de Jordanie, avait pour but la lutte contre la violence faite contre des femmes et des filles.

Et si cette réception avait pourtant bien commencé, un incident ô combien malheureux est venu entacher l’événement. En effet, Rebecca English, du Daily Mail a révélé qu’une ancienne dame de compagnie de la reine Elizabeth II, Lady Susan Hussey, l’une des marraines du prince William aurait tenu des propos racistes envers une militante féministe noire, Ngozi Fulani, l’une des invitées.

Par ailleurs, Ngozi Fulani, dans un tweet, a raconté les propos discriminants dont elle a fait l’objet lors de la réception.

« Sentiments mitigés concernant la visite d’hier au palais de Buckingham. 10 minutes après mon arrivée, un membre du personnel, Lady SH, s’est approché de moi, a bougé mes cheveux pour voir mon badge. La conversation ci-dessous a eu lieu. Le reste de l’événement est un peu flou » déclara-t-elle sur Twitter.

Dans une photo retransmettant la conversation, on peut voir, Lady Susan Hussey lui demande d’où elle vient. Ce à quoi la jeune femme lui répond plusieurs fois qu’elle est née au Royaume-Uni et qu’elle est donc Britannique. Mais Lady Susan Hussey lui a quand même demandé de quelle partie d’Afrique vient son « peuple ».

Buckingham Palace s’exprime dans un communiqué

Suite à la polémique déclenchée par l’incident, Lady Susan Hussey a été sanctionnée et le palais de Buckingham s’est exprimé dans un communiqué.

« Nous prenons cet incident très au sérieux et avons immédiatement enquêté pour établir tous les détails. La personne concernée tient à exprimer ses profondes excuses pour le préjudice causé et s’est retirée de son rôle honorifique avec effet immédiat, » a déclaré le palais .

Lady Susan Hussey qui était entrée au service de la reine pour l’épauler après la naissance du prince Andrew, avait été récompensée en 2013 pour ses 60 années de service à la couronne. Par ailleurs, Lady Susan Hussey, 83 ans, a démissionné après l’incident.

Le racisme n’a pas de place dans notre société

Si le palais de Buckingham, dit prendre l’affaire « extrêmement au sérieux » et dénonce « des commentaires inacceptables et vraiment regrettables. Le porte-parole du prince William avait déclaré avant même l’arrivée du prince et de la princesse Galles à Boston que le racisme n’a pas de place dans notre société.

Le prince William qui est actuellement en déplacement à Boston avec Kate Middleton a tenu à souligner que ces propos étaient inacceptables. Par ailleurs, il a considéré qu’il était tout à fait juste que la personne concernée ait démissionné. Une sanction très forte pour la femme aux propos intolérables.

Faites connaître cette histoire au monde entier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *