Donald Trump condamné à une amende pour un procès « futile » contre Hillary Clinton

Faites connaître cette histoire au monde entier
L’ancien président des Etats-Unis, Donald Trump, a été condamné à payer une amende de plus de 937 000 dollars pour avoir intenté un procès « futile » à Hillary Clinton, accusant cette dernière de tentative de tricherie à la présidentielle de 2016.

Un juge fédéral américain a condamné l’ancien président des États-Unis, Donald Trump, et son avocat à plus de 937 000 dollars de dommages pour avoir intenté un procès « futile » à Hillary Clinton, l’accusant de tentative de tricherie à la présidentielle de 2016.

Le juge de district américain Donald Middlebrooks, du district sud de la Floride, a estimé que lui et son avocat, Alina Habba, avaient commis une « utilisation abusive des tribunaux » en intentant une action en justice « afin de faire avancer de façon malhonnête un récit politique ».

L’affaire remonte à 2019, lorsque Trump et son avocat ont intenté un procès contre Hillary Clinton, l’accusant de tentative de tricherie à la présidentielle de 2016 et réclamant 70 millions de dollars de dommages-intérêts. Ils accusaient l’ancienne secrétaire d’état et d’autres personnes du parti Démocrate d’avoir tenté de persuader l’opinion américaine que la campagne de Trump était de connivence avec la Russie.

“Une telle démarche n’aurait jamais dû être entreprise. Son insuffisance en tant que revendication juridique était manifeste dès le début. Aucun avocat raisonnable ne l’aurait déposée. Destinées à des fins politiques, aucune des accusations portées dans la plainte modifiée n’établissait de fondement juridique valide “, a écrit Donald Middlebrooks dans sa décision écrite de 45 pages.

Le juge a estimé par ailleurs que le richissime homme d’affaires républicain, qui espère retourner à la Maison Blanche en 2024, avait commis une « utilisation abusive des tribunaux » en intentant une action en justice « afin de faire avancer de façon malhonnête un récit politique« .

Donald Trump, un « Plaideur prolifique et sophistiqué »

Le juge Middlebrooks avait rejeté cette demande l’année dernière, affirmant qu’elle n’énonçait aucune réclamation juridique recevable. Il a également souligné que Trump était un « plaideur prolifique et sophistiqué » qui utilisait régulièrement les tribunaux pour se venger de ses adversaires politiques.

« Donald Trump est un plaideur prolifique et sophistiqué qui se sert constamment des tribunaux pour se venger de ses adversaires politiques. Mais les poursuites frivoles ne devraient pas servir de mécanisme de financement ou de remplissage pour les rassemblements ou les médias sociaux. Il est le cerveau d’une réorientation stratégique du processus judiciaire, et on ne peut pas le considérer comme un plaideur qui suit aveuglément son avocat. Il connaissait fort bien les conséquences de ses actes. », écrit celui qui a été nommé par Bill Clinton, en 1997 dans sa décision

Énumérant plusieurs autres procès non réussis que Trump a intentés au cours des dernières années, il a ordonné à Trump et Habba en conséquence, de verser 937 989,39 dollars à la partie adverse, pour les frais judiciaires engagés.

Lire aussi: Accusé de viol, Donald Trump confond sur une photo sa victime présumée avec son ex-femme lors d’une déposition judiciaire

Faites connaître cette histoire au monde entier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *