Spectatorisme : quand la performance prend le pas sur le plaisir sexuel

Vous êtes perfectionniste au lit? Découvrez le phénomène du spectatorisme, qui peut gâcher l'intimité et la connexion avec votre partenaire, ainsi que les moyens de le surmonter pour retrouver une sexualité épanouissante et libérée.
Faites connaître cette histoire au monde entier
Spectatorisme : quand la performance prend le pas sur le plaisir sexuel

Comprendre le phénomène du « spectatorisme »

Vous êtes perfectionniste au lit? Découvrez le phénomène du spectatorisme, qui peut gâcher l‘intimité et la connexion avec votre partenaire, ainsi que les moyens de le surmonter pour retrouver une sexualité épanouissante et libérée.


La sexualité est une expérience complexe qui peut être influencée par de nombreux facteurs, y compris le perfectionnisme. Bien que le désir de bien faire puisse sembler positif, il peut parfois nuire à notre plaisir et à notre connexion avec notre partenaire. L’un des phénomènes les plus courants associés au perfectionnisme sexuel est le « spectatorisme« . En avez-vous déjà entendu parler ?

Le spectatorisme qu’est ce que c’est?

Le spectatorisme, également appelé « spectatoring » en anglais, est un comportement sexuel qui se caractérise par une obsession pour l’image de soi, l’image que l’on renvoie et les sensations du partenaire. On est tellement dans une logique de contrôle et de performance, qu’on arrive plus à se concentrer sur ses propres sensations et celles de son partenaire. Cela peut empêcher la création d’une vraie connexion entre les partenaires. Car si le perfectionnisme peut être un atout dans de nombreux domaines de la vie, en matière de sexualité, il peut parfois se révéler être un frein au plaisir et à l’épanouissement.

Conséquences du spectatorisme

Les conséquences du spectatorisme en sexualité sont multiples.

  • Manque de plaisir pour les deux partenaires : le perfectionnisme sexuel peut amener une concentration sur des objectifs tels que l’apparence ou l’atteinte de l’orgasme plutôt que sur les sensations ressenties pendant le rapport sexuel. Par conséquent, la dimension émotionnelle est souvent négligée, ce qui rend l’expérience sexuelle moins satisfaisante.
  • Absence de connexion émotionnelle avec son ou sa partenaire : au lieu de vivre l’expérience sexuelle comme un moment d’exploration, de connexion et de plaisir, le sexe devient une performance à réussir. On se concentre sur l’image qu’on renvoie plutôt que sur les sensations ressenties et donc ne peuvent pas créer de liens émotionnels.
  • Anxiété et baisse de la libido : lorsqu’on fait du spectatorisme, on observe et on analyse le moment sans être complètement présent. On évite par exemple telle ou telle position, parce qu’on ne se trouve pas sexy. On simule la jouissance… Ce comportement peut causer de l’anxiété avant le rapport sexuel, un manque d’intérêt pour le sexe ou une absence complete de plaisir sexuel.

Les causes du spectatorisme

Tout comme les conséquences, les causes du spectatorisme en sexualité peuvent être multiples et variées. Ainsi, les complexes physiques, tels que la cellulite, l’acné, les cicatrices ou la forme des seins peuvent jouer un rôle important. Par peur du regard de l’autre, on va se brider et tenter de paraître sous son meilleur jour.

Le perfectionnisme sexuel peut également être causé par des problèmes relationnels avec le ou la partenaire. Si par exemple, votre dernière dispute vous reste dans la tête alors que vous avez un rapport intime, vous n’arriverez sans doute pas à établir de connexion. Par ailleurs, les troubles psychologiques tels que l’anxiété, la dépression ou un traumatisme peuvent également contribuer au spectatorisme.

Comment surmonter le spectatorisme?

Pour surmonter le spectatorisme en sexualité, il est important de communiquer avec son ou sa partenaire. Le dialogue peut permettre de retrouver une intimité plus apaisée et de se concentrer sur les sensations ressenties pendant le rapport sexuel. Les techniques de relaxation et de pleine conscience peuvent également aider à réduire l’anxiété et à se concentrer sur le moment présent. Enfin, si nécessaire, il est important de chercher l’aide d’un thérapeute pour surmonter les complexes physiques ou les troubles psychologiques.

Faites connaître cette histoire au monde entier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *