Ashley Graham, mannequin grande taille qui a changé la mode, élue femme la plus sexy du monde 

Faites connaître cette histoire au monde entier

Ashley Graham, mannequin grande taille, mère de trois enfants et icône de la diversité et de l’émancipation féminine, a été élue la femme la plus sexy du monde par le magazine, marquant ainsi un tournant dans l’industrie de la mode.


Ashley Graham a pris d’assaut l’industrie de la mode avec sa confiance en soi et se trouve actuellement au sommet de sa gloire. Mannequin grande taille et mère de trois enfants, elle vient d’être élue la femme la plus sexy du monde par le magazine Maxim. Une consécration pour cette icône de la diversité et de l’émancipation féminine qui a su imposer ses courbes généreuses dans le monde de la mode, trop souvent obsédé par la minceur.

C’est à l’âge de 12 ans, qu’Ashley Graham a commencé sa carrière de mannequinat après avoir été repérée par un agent dans un centre commercial. Depuis, elle enchaîne les contrats, travaillant avec des marques les plus prestigieuses telles que Levi’s, Calvin Klein ou encore Vogue.

Cependant, cette mannequin américaine, âgée de 35 ans, n’est pas seulement une belle plante. C’est une femme engagée, qui milite pour le body positive, encourageant les femmes à s’accepter telles qu’elles sont. Elle n’hésite d’ailleurs pas à afficher sans complexe ses vergetures, ses bourrelets ou sa cellulite sur les réseaux sociaux. Engagée, l’auteur de “A New Model : What Confidence, Beauty, and Power Really Look Like” inspire ainsi les femmes à s’aimer et à se sentir bien dans leur peau, et ceci, quelle que soit leur taille ou leur poids.

« Il y a de multiples façons de définir si une personne est sexy » 

Ashley Graham n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude et sa fierté en recevant le titre de femme la plus sexy du monde. Elle profite de l’occasion pour expliquer qu’il n’y avait pas une seule façon de définir si une personne est sexy et que par ailleurs cela n’a rien à voir avec ses formes ou sa taille.

« La première fois que j’ai fait la couverture de Maxim, je n’avais pas trois enfants, déclare-t-elle sur le site du magazine. Maintenant, j’en ai trois. Il y a de multiples façons de définir si une personne est sexy et cela n’a rien à voir avec ses formes ou la taille de ses vêtements. C’est ce que j’ai toujours prôné, mais après avoir vu mon corps changer à la suite de mes trois grossesses, j’ai encore du mal à l’accepter. Alors, Maxim, je te remercie ! »

Avec cette nomination, Ashley Graham prouve que la beauté n’a pas de norme ni de limite et encourage les femmes à se libérer des diktats de la société, car la beauté peut s’exprimer à travers toutes les morphologies.

Lire aussi: Regé-Jean Page élu l’homme le plus beau du monde

Faites connaître cette histoire au monde entier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *